22 Mar

5 comptes Instagram saoudiens à suivre sans attendre

De l’homme de spectacle à la diva de la mode

Written By Sarah Ben Romdane

L’Arabie Saoudite a longtemps été considérée comme un royaume conservateur, mais les médias sociaux y ont permis l’émergence d’une jeunesse créative et avant-gardiste. Voici 5 comptes Instagram saoudiens que vous devez suivre pour une mise à jour de ce qui se passe dans le Royaume.

 

Warchieff

 

 

Mohammed Alhamdan est sans doute le plus grand comédien actuel de l’Arabie saoudite, surtout connu pour ses vidéos virales sur les médias sociaux. En 2016, il a réalisé le court-métrage Awafi, dans lequel il se met en scène. En 2017, les photographes Chndy, d’Oman, et Cheb Moha, l’Irakien, ont pris Warchieff en photo pour la campagne de Louis Vuitton.

 

@warchieff

 

The Saudi Art Council

 

 

Le Conseil Saoudien de l’Art est une organisation à but non lucratif, qui a pour mission première de combler un vide dans le pays, en soutenant l’émergence de l’art dans le Royaume. Son compte Instagram présente des artistes et des expositions, ainsi que des débats. Il organise une foire annuelle de l’art à Jeddah, appelée “21, 39”. Elle se tient actuellement et jusqu’au 5 mai dans plusieurs lieux de la ville et expose 30 artistes saoudiens.

 

@saudiartcouncil

 

Hisham Fageeh

 

 

Hisham Fageeh, 30 ans, est un homme de spectacle et comédien saoudien qui a débuté sa carrière avec sa chaîne Youtube satirique Isboo’iyat Hisham. Depuis, il a joué dans différents pays et a tourné dans Barakash Meets Barakash, la sélection de l’Arabie Saoudite pour l’Oscar du Meilleur Film Etranger.

 

@hishamfageeh

 

Oasis Magazine

 

 

Oasis Magazine célèbre l’art, la culture, la mode, le design, les personnalités et la civilisation du Moyen-Orient, en présentant de jeunes créateurs locaux qui s’attaquent au statu quo et à la stigmatisation qui pèse sur la région.

 

@oasismagazine

 

Balqis Al Rashed

 

comptes Instagram saoudiens

 

Balqis Al Rashed, artiste et designer, née à Riyadh et ayant grandi à Beyrouth, questionne l’identité collective et le soi. Elle a cofondé la ligne de vêtements du Golfe Qabila Apparel, exposé à la Sharjah Art Foundation, et a également été la première artiste internationale à avoir séjourné dans les studios réservés du Musée d’Art Contemporain de l’Utah. Oh, c’est aussi une des ambassadrices de Nike !

 

@balqis_alrashed