C’est le moment de découvrir 200 œuvres du MOMA

Quand l'art contemporain fait son show à la Fondation Louis Vuitton de Paris

bySarah Ben Romdane

Pendant que le MOMA, l’emblématique musée de New York est en cours de rénovation, la Fondation Louis Vuitton, créée par Frank Ghery à Paris, s’est engagée à exposer de manière temporaire certaines de ses oeuvres.

 

 

Cette exposition réunit plus de 200 œuvres significatives des collections permanentes du MOMA, dont des pièces de Barbara Kruger, Christopher Wool, Feliz Gonzales-Torres, Max Beckman, Pablo Picasso et Andy Warhol . Elle est d’autant plus intéressante qu’il s’agit de la première fois que les archives du MOMA sont montrées à Paris.

 

 

L’exposition, intitulée Etre moderne : le MOMA à Paris, couvre une large période, de 1880 à 2016, et ne sera visible qu’à Paris. Elle s’étend sur quatre étages, et présente une variété d’œuvres allant de l’art moderne à l’art contemporain, sur des supports et dans des genres variés : peintures, sculptures, photographies, gravures, cinéma, art numérique et installations à grande échelle. Quatre micro-espaces proposent également un récit de ce qu’est le MOMA et expliquent ce que signifie l’art contemporain pour la fameuse institution.

 

 

La première salle est dédiée à l’inauguration du MOMA dans les années 1930. C’est là que sont pendues aux cimaises des oeuvres de créateurs mondialement connus, comme Le Baigneur, de Paul Cézanne. Le public est ensuite invité à explorer le minimalisme et le pop art, à l’étage suivant, puis des pièces réalisées après 1960. L’exposition s’achève sur l’art contemporain, avec des oeuvres d’artistes du monde entier, comme celle de Shigetaka Kurita, The Original Emoji.

 

 

L’un des points saillants de l’exposition est la série de documentaires présentés dans chaque salle ; ils proviennent des archives de MOMA et sont à peine connus, ils constituent donc un excellent moyen de contextualiser les œuvres et l’institution elle-même.

 

“Etre moderne : le MOMA à Paris”, jusqu’au 5 mars à la Fondation Louis Vuitton

Partagez cet article