5 moments iconiques de la Fashion Week de Riyadh

Quand le Royaume a le vent en poupe…

byAmina Kaabi

Malgré un retard de deux semaines sur l’agenda initialement prévu, la Fashion Week de Riyadh a été inaugurée en grandes pompes. Cet événement tant attendu s’est déroulé dans le très chic hôtel Ritz Carlton, dans la capitale du Royaume, avec une foule d’invités internationaux.

 

La princesse Noura Bint Faisal Al-Saoud, présidente de la branche Saoudienne du Conseil Arabe de la Mode, a été rejointe par des designers, des mannequins et des influenceurs venus du monde entier pour assister à ce moment historique. « Le Conseil de la Mode [arabe] s’est donné pour mission de créer de l’Arabie Saoudite un nouveau pôle influent dans l’industrie de la mode », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

 

Avec des créateurs universellement célébrés comme Jean Paul Gaultier et des labels régionaux comme The Suitable Woman d’Arwa Banawi, cette semaine inaugurale a définitivement consacré Riyadh comme l’un des piliers de l’industrie de la mode, en plein essor dans la région.

 

Conformément aux règles conservatrices du Royaume, les défilés étaient strictement réservés aux femmes et les photographes ont reçu des directives pour respecter les lois en vigueur dans la nation. Mais en dépit de tout cela, l’événement représente une étape essentielle pour l’Arabie Saoudite, et nous sommes impatients à l’idée de ce qui va suivre.

 

Une seconde édition est déjà prévue pour octobre, et bien sûr, nous vous tiendrons au courant. Mais pour l’instant, voici un résumé des principaux faits saillants de cette semaine.

 

 

Les mannequins ont présenté les modèles de la maison de couture libanaise Tony Ward pour le défilé inaugural.

 

 

 

La créatrice saoudienne Arwa Al-Banawi a présenté pour la première fois sa collection dans son pays natal, avec des tailleurs sur mesure conçus pour valoriser les femmes.

 

 

 

Jean Paul Gaultier a tenu son tout premier défilé de mode en dehors de Paris.

 

 

 

Aiisha Ramadan, une designer basée aux Emirats Arabes Unis, a présenté à son public saoudien une sélection de ses meilleures pièces de l’année écoulée, qu’elle a appelée “L’âge d’or d’Aiisha”.

 

 

Le label brésilien Maison Alexandrine a présenté une sélection d’abayas conçues exclusivement pour les femmes saoudiennes.

 

Partagez cet article