Comment BDS a réussi à faire pencher Lana Del Rey

Le mouvement gagne en popularité

bySarah Ben Romdane

Le mois dernier, le mouvement populaire BDS (Boycott, Divestment and Sanctions) a réussi à pousser plusieurs artistes à ne pas se produire en Israël en signe de protestation contre les politiques du gouvernement israélien.

 

Caribou, The Black Madonna, Four Tet, Ben UFO ainsi que plein d’autres artistes internationaux ont exprimé leur soutien à la Palestine en postant le hashtag #DJsForPalestine et en déclarant, “Tant que le gouvernement israélien continue à réprimer de manière brutale le peuple palestinien, nous respecterons l’appel au boycott d’Israël comme moyen de protester pacifiquement contre la colonisation”.

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 
#DJsForPalestine my personal history on this issue is that i travelled to play at The Block in Tel Aviv in 2013. i made several friends there, who i’ve stayed in touch with, and who i spoke with about the cultural boycott of Israel after i decided to decline further invitations to play. i wasn’t well informed then, and my experience of travelling there was what gave me the impetus to read and learn more. my feeling since my first visit has been that while Palestinian civil society calls for a boycott, showing solidarity with their cause is worth more to me than travelling to play a show. this has been my position since 2013. having been asked to participate in this campaign, i felt it would be dishonest to continue to say nothing. i’m still really hopeful that one day i’ll be able to play in Israel again. to those who ask why this boycott is selective and only applies to one state, I would say that if a comparable situation existed elsewhere in the world, and a boycott had been called by the affected oppressed class of people, then i would respect that too. for me this is primarily an issue of solidarity, and an exercise in listening. my position on this issue is part of a more general politics of anti-racism, which i hope that i can live up to.

Une publication partagée par Ben UFO (@ben___ufo) le

Après l’annonce de la participation de Lana Del Rey, le mouvement BDS a partagé une pétition qui a recueilli 14 500 signatures pressant Del Rey d’annuler son apparition. Après avoir défendu sa présence au festival Meteor de Tel Aviv en Août en expliquant que sa  performance n’était pas un acte politique, la chanteuse a finalement annulé son concert qui était prévu le 7 Septembre.

 

 

Roger Waters, ancien membre de Pink Floyd qui soutient BDS depuis un moment maintenant, a lui aussi fait pression sur l’artiste à travers les réseaux sociaux, il a posté sur Facebook que la présence de Lana à ce festival serait : “un acte politique en faveur de l’état d’apartheid qui nie (aux palestiniens) les droits humains les plus fondamentaux. Même si tout au fond de ton coeur tu es persuadée d’être neutre”

 

Le mouvement pacifiste, fondé en 2005 par des ONG palestinienne et inspiré par le mouvement anti-apartheid sud africain, a encouragé des gens du monde entier à boycotter les institutions commerciales, académiques et culturelles affiliés à Israël pour faire pression sur l’état d’Israël et le forcer à respecter le droit international et les résolutions de l’ONU.

Partagez cet article