La créatrice coup de coeur de Bella Hadid est basée à Dubaï

Lama Jouni dépasse les limites régionales

bySarah Ben Romdane

“Ma mère possédait un institut de beauté à Djeddah, et dès un très jeune âge,  j’ai commencé à y travailler et à l’assister” dit la jeune créatrice libanaise Lama Jouni, 30 ans; avant d’ajouter, “Je me rappelle que j’étais très observatrice et que je m’imaginais comment je pourrais relooker certaines des femmes qui fréquentaient le salon”. Vingt ans plus tard, Lama donne le ton avec la marque qui porte son nom et que les stars s’arrachent.

 

 

“Dubaï semblait être l’endroit parfait pour lancer Lama Joumi car je voulais faire partie de son effervescence créative naissante tout en demeurant ouverte au reste du monde” dit-elle tout en refusant d’être étiqueté comme un label moyen-oriental (même si elle a grandi à Djeddah et a passé quelques années à Beyrouth, l’ancienne étudiante parisienne n’a jamais voulu définir sa marque comme arabe). “Je ne veux pas me confiner à une région; je veux que Lama Jouni soit internationale et que les femmes du monde puissent s’y reconnaître, des femmes qui apprécient tant le luxe que le streetwear mais qui n’arrive pas à se suffire d’une seule identité.

 

 

Sa témérité et son audace sont évidentes et se voient dans les vêtements qu’elle crée, à la fois raffinés et portables, androgynes et féminins. Sa  collection automne hiver 2018 s’inspire de son amour pour le hip-hop et rend hommage aux pioniers du genre, Biggie et Tupac. Les pièces en jean et les costumes graphiques qu’elle crée réconcilie les côtes Est et Ouest en réunissant les deux icônes du rap. “Ils m’ont poussé à poursuivre mes rêves, cette collection célèbre tous ceux qui malgré leurs différences croient en leur rêves.” dit-elle.

 

 

La musique joue un rôle primordiale dans le processus créatif de Lama Joumi. En fait, ses pièces sont décrites comme une retranscription de musique. “J’associe les morceaux musicaux à des attitudes et parce que j’écoute  toujours de la musique en désignant, chaque tenue est l’interprétation que je fais de la bande son de ma vie”.

 

 

Lama Jouni will be available online from August

Partagez cet article