Les militants noirs musulmans que vous devez suivre

Apprenez à utiliser vos privilèges et votre foi pour lutter contre le racisme

by

Bien que des manifestations du mouvement Black Lives Matter aient éclaté en Palestine et en Syrie, et que les initiatives anti-Kafala attirent de plus en plus l’attention du public au Liban, le racisme anti-noirs s’infiltre dans la plupart des sociétés arabo-musulmanes. De la Libye aux Émirats Arabes Unis, le racisme anti-noirs se manifeste sur le plan institutionnel et interpersonnel.  

Alors que des personnes du monde entier se rassemblent pour être solidaires du mouvement Black Lives Matter, une nouvelle génération de militants noirs musulmans veut se faire entendre et utilise ses plateformes pour rallier les musulmans non-noirs à sa cause. 

L’histoire des noirs musulmans a longtemps été négligée. Les noirs musulmans existent depuis des siècles aux États-Unis et ont joué un rôle important dans le mouvement afro-américain des droits civiques, avec Malcom X comme l’un des leaders noirs musulmans les plus connus de tous les temps. Bien qu’il se soit détaché de l’organisation Nation of Islam, il s’est constamment battu pour que le racisme soit reconnu non seulement comme un problème américain, mais aussi comme un problème mondial. Muhammad Ali est aussi devenu une icône des noirs américains musulmans. 

Représentant environ un cinquième de la population américaine musulmane, les noirs musulmans souffrent du racisme systémique anti-noirs aux États-Unis, ainsi que d’islamophobie. Ces dernières années, ils se battent activement pour entraver ces systèmes, en se référant à la fois au mouvement des droits civiques ainsi qu’au Coran, pour motiver leur communauté à se battre pour le changement. 

Êtes-vous prêts à connaître vos privilèges et à utiliser votre pouvoir et votre foi pour lutter contre le racisme ? Voici 5 militants du mouvement Black Lives Matter que vous devez suivre.

Layla F. Saad

Auteur du best-seller Me and White Supremacy, Saad a pour objectif de faire reconnaître le privilège des Blancs et de les inciter à devenir activement antiracistes. Elle est une défenseuse incontournable du BLM.

Alhassan Umar

Un manifestant passionné et tenace de Black Lives Matter, Umar était un orateur il y a quelques jours à peine lors d’une manifestation Jummah (prière du vendredi) à Brooklyn, au cours de laquelle il a donné une Khutba (sermon de l’imam) et a invité les manifestants à prier. Il a également partagé un guide complet de ressources, qui est accessible dans sa biographie Instagram.

Angelica Lindsey-Ali

Lindsey-Ali, alias The Village Auntie, une érudite de la communauté et éducatrice en matière de santé sexuelle, estime qu’il est de sa responsabilité de modifier le récit qui entoure le corps. Elle propose des ateliers féministes réfléchis pour les femmes dans le cadre de sa culture africaine et musulmane. Elle s’est fait entendre en ligne au sujet des manifestations, consacrant son énergie à célébrer la vie et l’espoir. 

Preacher Moss

View this post on Instagram

Today’s ShOUT Show Topic is “Muslims in Blackface.” This will be a frank conversation on the Muslim response to Anti-Black Racism and Anti-Black Muslim Racism. Blackface Comedy was a practice of making black comedians put burnt black cork on their faces to appease and make white audiences feel safe and secure by degrading ourselves. Now people are doing the same thing to make themselves to make themselves look fully aware or sympathetic of Black suffering. Funny huh? Link in Bio #muslimsinblackface #ShOUTShow #yeahisaidit #saveblackfatherhood #wearenotsafe #endoppression #whatwouldmalcolmsay #NOI #considerseparation #franzfanonwasright @mrchuckd_pe @bustarhymes @mosdefc @kevinhart4real @mutahbeale @teacha_krsone @repkeithellison @brotheraliisblind @amirsulaiman @mosesthecomic @youssef.kromah @guzkhanofficial @realmoamer @azharcomedy @hasanminhaj @trevornoah @nabilabdulrashidofficial @aliofficialuk @omarregan @imamomarsuleiman @georgelopez @georgegreenjourney

A post shared by Preacher Moss (@preachermoss) on

Comédien de stand-up, Preacher Moss a récemment utilisé sa plateforme pour dénoncer les comportements anti-noirs au sein de la communauté musulmane et inspirer les gens à se lever et à aller de l’avant.

Youssef Kromah

View this post on Instagram

In the spring of 1967, exactly one year before the date of his assassination, Dr. Martin Luther King, Jr. gave his first major speech on the Vietnam War. The civil rights leader, in speaking out about the conflict in southeast Asia, shared a succinct belief: “A time comes when silence is betrayal.” Much like those spring and summer months of 1967 were a tumultuous time in American history, we once again are a nation that is burning with anger. This time, however, it is not about a war in a faraway land; it is about a war that continues to be waged on unarmed black men in America. And as Minneapolis burns in the wake of the killing of George Floyd by the knee of a police offer, now is the time to ask: Who will stand and fight for black people in America? Until we are free there will never be peace in this country. | For more inspiration be sure to pick up your copy of Son of Sun & Moon and An Ocean of Oud via YoussefKromah.com (Link In Bio)

A post shared by Youssef Kromah [ Inspiration ] (@youssef.kromah) on

Fervent partisan de Malcolm X, Kromah est un écrivain, un poète et un animateur primé, mais surtout un militant passionné qui s’engage à inspirer une révolution à ses pairs musulmans.  

Partagez cet article