Explorez l’architecture inspirée par Wes Anderson des UAE

Ce photographe met en avant la symétrie de l'architecture émiratie

bySarah Ben Romdane

Le photographe émirati âgé de 34 ans, Hussain Al Moosawi, est obsédé par les villes et l’architecture. Soucieux de capturer la beauté symétrique des bâtiments les plus négligés d’Abou Dhabi, l’œil complexe de Al Moosawi semble sortir tout droit d’un film de Wes Anderson.

 

 

 

Al Moosawi a quitté Abou Dhabi en 2005 pour étudier le design en Australie. Pendant ce temps, les EAU traversaient des changements sans précédent, notamment en ce qui concerne leur paysage. À son retour en 2013, Al Moosawi s’est senti obligé de prendre un certain temps pour assimiler les transformations urbaines que la ville avait traversées pour les comprendre. Passionné d’ancien et de nouveau, de classique et de moderne, le photographe a vite compris que la symétrie était omniprésente. Avec ses gros plans envoûtants aux tons pastel, Al Moosawi cherche à mettre en lumière la beauté polyvalente des façades étranges des EAU.

 

 

 

« L’observation est ce qui guide mes projets », explique-t-il. Pour qu’il puisse découvrir ces joyaux oubliés et sans papiers, Al Moosawi passe son temps méticuleusement à cartographier son quartier, rue par rue, avant de tirer. Recherche qu’il faisait auparavant en marchant, il préfère maintenant utiliser une voiture pour trouver plus de bâtiments. « S’il existe un bâtiment qui résume ce que j’estime, ce doit être le Dubai World Trade Center (également connu sous le nom de Rashid Tower) », dit-il en se référant à son bâtiment préféré. «Bien qu’elle ait été construite dans les années 1970 et ne soit plus le repère principal de la ville, la tour attire toujours beaucoup d’énergie même après presque 40 ans. La plupart des bâtiments de cette époque sont éclipsés par les développements ultérieurs. Il se trouve également appartenir à mon style de modernisme préféré qui incorpore des éléments de l’architecture islamique ».

Partagez cet article