Partager son bagage émotionnel ?

“The Confused Arab” est à la Foire Sikka Art

bySofia Guellaty

Chaque année depuis 2010, en complément de la Saison de l’Art à Dubaï, la foire Sikka Art organise une animation à l’échelle de la ville entière en se focalisant sur les artistes contemporains installés dans les Emirats Arabes Unis, sous l’égide du GCC (Conseil de coopération du Golfe). Le programme, qui durera 10 jours à compter du 17 mars, propose des installations, des expositions et des ateliers dans les quartiers patrimoniaux les plus emblématiques du vieux Dubaï.

 

Dans le cadre de ce programme, Sofiane Si Merabet, alias The Confused Arab, a révélé au public son installation, Hawa City. Dans le quartier d’Al-Fahidi, Merabet a installé deux salles, où il a recréé les différentes étapes d’un voyageur ou d’un migrant, et qui sont la métaphore d’un Dubaï lui-même carrefour entre différentes destinations, véhiculant ainsi les espoirs et les défis qui accompagnent les gens sur le départ.

 

Dans la première salle, les visiteurs sont invités à choisir un ‘passeport’ parmi les imitations présentes, montrant ainsi le réel partage entre ceux qui reçoivent sans autre tracas les visas demandés et tous les autres. Il y est aussi question de l’identité plurielle de ceux qui ont deux nationalités, tout comme l’artiste lui-même, à la fois Algérien et Français. Dans la deuxième pièce, on trouve des accessoires de voyage estampillés du logo “Hawa City” ainsi qu’un scanner et un tapis de prière, qui représentent “ la perte d’intimité à laquelle nous sommes confrontés dans ce processus commun à tous les aéroports. Le tapis est une invitation à une introspection, pour trouver ou partager tout bagage émotionnel que nous pourrions transporter en nous”, affirme l’artiste.

 

Sikka Art Fair

Du 17 au 26 mars.

Al Fahadi, Dubaï

Partagez cet article