La génération Z s’attaque aux millennials sur Tiktok

Un véritable changement de paradigme

by

La génération Z domine TikTok, et tente maintenant de reconquérir sa plateforme. Le confinement a entraîné l’arrivée d’une vague de millennials sur l’application, mais les plus jeunes de la génération Z ne sont pas prêts à les accueillir.

Le week-end dernier, @mayalepa, membre de la génération Z, a publié un TikTok en disant : « J’en ai assez des Boomers qui regroupent la génération Z et les millennials. Personnellement, je ne veux pas être associée à des personnes qui pensent encore que les films Harry Potter sont un trait de personnalité. ». Et son argument est justifié, surtout si l’on considère la récente attaque transphobe de J.K. Rowling sur Twitter. Mais si vous vous êtes déjà identifié à une maison de Poudlard, ça fait mal.

Le TikTok de Maya est devenu viral, et a entraîné une vague de commentaires. “Tout ce qu’ils font, c’est boire, publier des mèmes gênants sur les années 90, parler de start-up et de la vie”, a écrit un utilisateur. 

“À 34 ans ils disent des choses comme : je suis un Poufsouffle”, a écrit un autre utilisateur.

Mais ce changement de paradigme se prépare depuis un certain temps déjà. Il suffit de passer un peu temps sur TikTok pour se rendre compte de la distinction entre la génération Z et les millennials. Si vous ne l’avez pas encore fait, cela peut se résumer en une phrase : la génération Z crée les danses et les tendances de TikTok, les millennials regardent des vidéos sur YouTube pour les apprendre.

Si la génération Z est surtout connue pour sa responsabilité sociale (coucou Greta Thunberg), elle s’est également révélée être l’une des générations les plus autonomes à ce jour, et cette récente demande de distinction, bien qu’informelle,  n’en est qu’une preuve supplémentaire.

Partagez cet article