Entre corps et frontières, Jasadi se réapproprie le corps féminin

Une émission qui n’a pas son pareil

by

D’après mon expérience personnelle, les podcasts font partie des rares formats de divertissement qui ont réussi à me sortir dans l’ennui mortel de l’année dernière. Non pas que la musique ne fasse plus l’affaire, mais comme la pandémie a causé un éloignement physique, il était pratiquement impossible de parler et d’adresser certaines de nos pensées les plus chères et les plus profondes, des conversations de fin de soirée qu’on a râté et qu’on avait hâte de rattraper. 

Si l’envie de se retrouver entre amis s’est manifestée fortement ces derniers mois, ces discussions digitales sont devenues l’alternative parfaite. Pourquoi ? Parce que l’échange d’idées n’est pas tributaire d’une quelconque sophistication linguistique, les podcasts sont presque comme des conférences, mais à un niveau plus terre-à-terre. Jasadi l’a bien compris et l’a brillamment exécuté.

Deux des marques pionnières du monde arabe, Kerning Cultures Network et Mauj, se sont réunies il y a quelque temps pour produire une émission audio révolutionnaire qui aborde une foule de sujets, de problématiques et de questions que trop de gens dans la région ont tendance à éviter et à fuir par peur, honte et tabou. On fait évidemment référence au corps féminin. Désormais à sa troisième saison, le programme continue de présenter des histoires, vraies et anonymes, qui fournissent de précieux témoignages de première main sur la vie des femmes à travers leurs nombreuses luttes et réalisations.

“Il y a une profonde sagesse dans les expériences partagées des femmes. Notre douleur, notre souffrance, nos plaisirs et nos joies collectives devraient être abordés plus librement, normalisés et célébrés. Lorsque ces sujets ne sont pas abordés, ce sont les femmes qui sont les plus vulnérables et les plus exposées à la violence et à l’exploitation.” a déclaré la fondatrice de Mauj.

Inédit dans la région MENA jusqu’à présent, la production faite par des femmes arabes pour des femmes arabes est révolutionnaire et nous devrions tous y prêter attention. Les épisodes hebdomadaires tentent de changer un paradigme lourd et bien ancré dans le monde arabe (d’où la narration de l’émission qui se fait en arabe) et prouvent sans cesse à quel point il est bénéfique pour toutes les parties concernées de signaler ces sujets.

Avec des épisodes tous les jeudis, le processus de changement auquel Jasadi souscrit est à écouter avec attention, car la déstigmatisation et la normalisation sont une voie qu’il faut emprunter de toute urgence.

 

Pour en savoir plus: podcasts.apple.com

Partagez cet article