La nouvelle ligne de Cartier est une hymne androgyne à la rébellion

Clash de Cartier est une célébration de l'artisanat complexe

byMILLE team

La nouvelle collection de Cartier est enfin arrivée ; et c’est tout ce que nous attendions de la maison française.

Avec ses collections Amour et Juste un Clou, la maison Cartier a toujours vécu par son héritage iconoclaste. Mais leur dernière version est vouée à bouleverser les choses, d’où le nom Clash de Cartier.

À la fois tranchant et doux dans son design, Clash de Cartier marque un nouveau départ pour la marque de bijoux de luxe, tout en restant fidèle à son savoir-faire classique.

Décrite comme «un mélange de codes aristocratiques», la nouvelle collection apporte une touche moderniste à la maison légendaire. Avec des lignes épurées et un espacement uniforme (créé en instillant de nouveaux mécanismes développés par les ateliers de joaillerie de la maison) spécialement conçu pour la collection.

 

Avec des clous minimalistes, qui semblent être maintenus en place mais qui sont en réalité des pièces individuelles mobiles, et divers anneaux qui peuvent être empilés et superposés, Clash de Cartier présente une nouvelle silhouette qui n’est ni féminine ni masculine mais destinée à être aussi emblématique que ses prédécesseurs.

 

Pour célébrer le lancement, Cartier a annoncé l’actrice anglaise Kaya Scodelario comme égérie de la collection. Reconnue pour ses rôles dans la série télévisée Skins, saluée par la critique, et pour des films comme The Maze Runner et Pirates of the Caribbean, Scodelario a également joué dans un film de la maison française réalisée par Gordon Von Steiner, où on la voit jouer deux personnages emblématiques de l’attitude rebelle du Clash de Cartier.

 

Partagez cet article