Une nouvelle exposition co-organisée par Azzedine Alaïa

L’héritage artistique du designer tunisien décédé plus vivant que jamais

byMILLE Team

Avant son décès le 18 novembre dernier, Alaïa avait manifesté son intérêt pour une exposition de ses oeuvres au Design Museum de Londres. Après plusieurs déjeuners à l’atelier et d’innombrables dîners tardifs au champagne, le projet était définitivement adopté et commençait à prendre forme.

 

 

Avec plus de 60 vêtements rares et emblématiques couvrant toute la carrière d’Alaïa, l’exposition, intitulée Azzedine Alaïa: The Couturier, repose sur la volonté de sublimer le corps féminin qui le caractérisait et souligne ainsi son héritage artistique, explorant le savoir-faire sans limites de l’un des plus respectés – et sans doute des plus adulés – designers dans l’histoire de la mode.

 

Alice Black, la co-directrice franco-marocaine du Design Museum, a déclaré que le montage d’une exposition Alaïa dans le cadre du musée était un véritable plaisir, le qualifiant d’“omnivore dès qu’il s’agissait de création”. Toute excitée, elle se souvient de sa première rencontre avec lui : “C’était un grand collectionneur en matière de design industriel, et quand je suis venue le voir à propos de l’exposition, il avait déjà pris la décision de montrer son travail dans notre espace.”

 

L’exposition, qui a été conçue et co-organisée avec Monsieur Alaïa avant son décès, montre ses robes fluides et au plus près du corps qui côtoient une série de pièces spécialement commandées par les grands designers industriels Ronan & Erwan Bouroullec, Konstantin Grcic, Marc Newson et Kris Ruhs.

 

 

L’espace consacré à l’exposition ayant été pensé pour mettre en évidence les différentes étapes de la carrière d’Alaïa, on peut littéralement suivre et retracer sa progression créative à travers chaque drapé délicat et chaque coupe de vêtement. Des citations de l’artiste lui-même sont disséminées ça et là, ce qui en fait bien davantage qu’une rétrospective : c’est un aperçu de la vie d’Alaïa et de l’homme derrière l’une des maisons les plus visionnaires dans le monde de la haute couture.

 

 

Azzedine Alaia: The Couturier, du 10 mai au 7 octobre, The Design Museum, Londres

Partagez cet article