L’exposition londonienne qui rend hommage à l’art islamique

Regard sur les remarquables œuvres contemporaines du monde musulman

byMILLE team

Sachant que le Victoria and Albert Museum accueille une des plus grandes collections d’art islamique du monde, c’est sans surprise que leur annuelle Jameel Prize Competition, une récompense internationale pour l’art contemporain et le design inspiré par l’art islamique, continue d’attirer l’attention de certains des meilleurs artistes du monde.  

 

Pour cette édition, le prix a été hyper compétitif. Tellement que parmi les huit participants, qui incluent des artistes du Bahrain, d’Iran, du Bangladesh, d’Irak, de Jordanie, du Maroc et du Pakistan, les juges ont été forcés de choisir non pas un mais deux gagnants du prix, qui ont chacun remporté la somme de 25000£. C’est la première fois que le prix a été accordé à deux artistes.

 

 

Parmi eux l’artiste Irakien Mehdi Moutashar, connu pour ses pièces minimalistes inspiré par la géométrie islamique. Marina Tabassum, une architecte venue du Bangladesh, a également remporté le prix pour sa mosquée Bait ur Rouf,  construite à Dhaka au Bangladesh en 2012.

 

 

 

“Il aurait été très difficile de ne choisir qu’un seul vainqueur pour cette édition du prix, vu la grande qualité des œuvres exposées. Les deux gagnants de la 5ème édition du  prix Jameel interagissent avec les discours contemporains et ont produit des œuvres exemplaires dans deux disciplines très différentes. Ils ont montré une grande conscience des pratiques modernistes du 20ème siècle qui ont drainé des traditions venues du monde entier”, dit Tristatn Hunt, directeur du musée et président du jury, en hommage aux deux gagnants.

 

Les pièces gagnantes sont actuellement exposées dans la galerie avec les œuvres des huit autres finalistes, de plusieurs disciplines de la mode aux installations multi-média en passant par la peinture.

 

L’exposition continue jusqu’au 25 Novembre.

 

www.vam.ac.uk

 

Partagez cet article