Le Maroc vu à travers un prisme rose

À la rencontre d’une photographe de 24 ans qui explore l’identité et le kitsch.

bySarah Ben Romdane

 

Dans THE SKIES ARE BLUE, THE WALLS ARE RED, le journal visuel de la photographe marocaine-néerlandaise de 24 ans Hanane El Ouardani,  la jeune photographe explore sa relation conflictuelle avec sa double identité, à travers une ode au kitsch marocain.

 

 

El Ouardani voyage tous les ans au Maroc avec sa famille, depuis son enfance. Chaque été, elle documentait par ses clichés la beauté pastelle de la vie quotidienne des Marocains.

 

Progressivement, influencée par ses identités nordique et occidentale, elle a réalisé qu’elle avait des sentiments partagés envers son identité arabe. À des moments, même si El Ouardani a parfois eu honte de ses origines, ça ne l’a pas arrêté de quand même avoir envie de capturer tous ses aspects. “D’un point de vu occidental, on nous répète sans cesse que le kitsch arabe n’est pas beau et c’est donc ce que je ressentais. Vous savez, ces cartes de vœux pleines de fleurs que l’on reçoit  pour l’Aïd de la part de nos tantes ? Ma rationalité veut toujours que je m’en débarrasse, mais au fond, ça me touche”, dit-elle avant d’ajouter : “que je le veuille ou pas, le Maroc est une partie de moi”.

 

 

 

 

 

Photographier cette série couleur pastel est devenu une aventure thérapeutique qui a permis à El Ouardani de se réconcilier avec ses origines marocaines et de développer une certaine fierté vis à vis de son identité hybride. Quand elle était enfant, elle se sentait constamment différente à cause d’un professeur à l’école primaire qui ne cessait de lui rappeler cette distinction identitaire. Alors qu’elle avait l’intention de devenir dentiste, la photographie est finalement devenue un moyen d’exprimer ses sentiments les plus profonds et d’explorer des sujets primordiaux, comme le foyer, l’identification et les paradoxes. « Avec la photographie, j’ai le sentiment de poser un miroir devant moi, et de me confronter à mes problèmes identitaires. »

 

 

 

 

Partagez cet article