Le livre qui lève le tabou de la santé mentale chez les hommes

HIS + HIM est un livre révolutionnaire à lire absolument

byAmina Kaabi

Lorsque son frère jumeau a été diagnostiqué avec une psychose et une dépression clinique, l’écrivaine et mannequin germano-érythréenne Helene Selam Kleih a décidé de prendre les choses en main. Pour elle, la santé mentale (pour les hommes en particulier) était un sujet resté tabou pendant trop longtemps. Quand le sujet était finalement abordé, il l’a toujours été avec un certain nombre de stigmates qui ont embrouillé la conversation.

 

«Le discours problématique sur les hommes et la santé mentale renforce les préjugés et les stéréotypes en place qui poussent les hommes à s’émanciper», a déclaré l’auteur basée à Londres et âgée de 23 ans, avant d’ajouter que la raison principale était, «La vulnérabilité et la fragilité», qui sont souvent «conçues comme un défaut et une faiblesse».

 

«Dès le plus jeune âge, on dit aux hommes qu’ils doivent être forts – et la force ne se manifeste pas par des mots, mais par des actions», a-t-elle ajouté.

 

Ainsi, dans un effort pour apporter un réel changement,  non seulement dans le débat mais aussi pour faire comprendre que la santé mentale des hommes est bien peu discutée Kleih a décidé d’écrire un livre sur le sujet. Intitulé «HIM + HIS», son dernier projet est à la fois une exploration visuelle et écrite de l’identité masculine.

 

Le langage utilisé dans le discours actuel a joué un grand rôle dans sa décision de publier le livre. Selon elle, «le langage défavorable entourant la santé mentale en général est problématique – et conduit à une réticence à parler, encore moins à demander de l’aide».

 

Recueilli par Kleih elle-même, le livre est un assortiment de poèmes, de nouvelles, de lettres, d’illustrations et de photographies, créés par des personnes de tous horizons. Le projet a commencé quand elle a commencé à parler aux étrangers de la stigmatisation des hommes et de la santé mentale, puis lentement, alors que l’idée du livre commençait à se formuler, Kleih a décidé de communiquer avec ses amis et collègues pour partager leurs histoires.

 

Le processus a été en grande partie aléatoire et, à l’heure où elle arrive aux dernières étapes de son livre, sa liste de collaborateurs comprend désormais le travail d’experts en santé mentale et de professionnels de l’Institut national de la santé.

 

Afin de traiter tous les aspects du sujet et englober les nombreux niveaux de maladie mentale (un objectif important pour Kleih en raison de sa propre expérience avec son frère – qui se trouve dans un service psychiatrique au Royaume-Uni depuis le début de l’année dernière) le livre ne s’adresse pas seulement à ceux qui souffrent de problèmes de santé mentale, mais aussi à ceux qui ont du mal à naviguer dans leurs relations avec les membres de leur famille et leurs amis malades mentaux.

 

Et bien que le sujet soit lourd, Kleih espère que le livre sera agréable à digérer pour le lecteur. «Le sujet n’est pas facile, ce qui explique pourquoi tant de personnes, même si elles sont ouvertes à parler de problèmes poignants à l’échelle mondiale, choisissent de négliger personnellement la leur», dit-elle.

 

« Je veux que les lecteurs considèrent HIM + HIS comme un journal d’espoir – une plate-forme pour parler honnêtement, aussi sombre soit-elle, un moyen de poursuivre une discussion de manière significative, mais légère. »

 

De manière symbolique, Kleih prévoit de publier le livre le 10 octobre, date de la Journée Mondiale de la Santé Mentale, mais pour que le livre atteigne les masses, elle recherche actuellement un soutien financier à travers une campagne de crowdfunding pour atteindre son objectif.

 

To support HIM + HIS, you can donate here.

Partagez cet article