Cette nouvelle boutique lifestyle ne vend que des marques éthiques

O S A Y promeut la durabilité et protège l’héritage culturel

bySarah Ben Romdane

“Depuis que je suis maman, ma perspective a changé sur tellement de sujets”, nous dit la mannequin tunisienne basée à New-York Kenza Fourati, avant d’ajouter, “Je suis convaincue, maintenant plus que jamais, que nous devons consommer et vivre la mode différemment, avec plus d’intégrité, de conviction, de conscience et d’âme”.

 

C’est pour cela qu’après une décennie passée à arpenter les podiums pour certaines des plus grandes marques de la mode comme Giorgio Armani, Valentino ou Céline, Kenza Fourati  se préoccupe de l’impact que peut avoir la fast fashion sur le monde, et a commencer à travailler sur O S A Y (Our Stories Are Yours) un magasin lifestyle en ligne qui ne propose que des marques durable ou écologique.

 

L’industrie de la mode étant l’une des plus polluantes, Kenza Fourati a réalisé que l’artisanat local de son pays natal était une alternative éthique à l’impact négatif de l’industrie mondialisée que représente la fast fashion. “Je suis allée à un workshop de la Model Alliance, une organisation non lucrative qui se focalise sur l’industrie de la mode, avec l’unique survivant de la catastrophe Rana Plaza, et ça m’a vraiment touchée. La mode n’est pas seulement paillettes et glamour, la responsabilité de mettre en lumière les aspects moins reluisants de l’industrie et de pousser au changement m’incombe”

 

Avec son associée Simone Carrica, qui a également grandit en Tunisie, le duo s’est donné pour mission de mettre en avant les créateurs émergents de la région qui ont une conscience sociale.

 

 

En prenant la Tunisie comme point de départ, le duo a fait une sélection de marques locales et d’artisans qui s’engagent à promouvoir leur culture et leurs traditions tout en étant  éco-responsable.

 

Parmi eux, on compte La Babouche, une marque de chaussure artisanale qui revisite l’iconique silhouette, mais aussi Lyoum, une marque contemporaine de prêt-à-porter qui mélange l’esthétique parisienne à des détails et des références du monde arabe. Vaky est une marque de lunettes de soleil faites main, en bois, fabriquées à Sfax, dans le sud de la Tunisie, tandis qu’en matière de beauté, l’Odaites est une marque de produits bio, crée par trois sœurs tunisiennes qui s’inspirent du souvenir qu’elles gardent des secrets de beauté de leur grand-mère.

 

 

 

 

“Il y’a quelques semaines, on a ouvert une boutique éphémère à Washington DC et nous avons tout vendu très rapidement. Je suis maintenant convaincue plus que jamais que les gens ont envie de découvrir ces produits uniques et d’écouter ces histoires inspirantes”, dit-elle. Avec un commerce qui continue à s’étendre, Kenza espère défier les représentations faussées de la région en mettant toujours plus en lumière les talents du cru de la région. Il est prévu d’ajouter à cette liste d’autres créateurs qui eux aussi associent traditions et modernité, comme la designer Anissa Aida connue pour ces lignes fluides et minimalistes et Moka Cioccolatah ; on peut être sur que ce n’est qu’un début.

Partagez cet article