7 films palestiniens que tout le monde devrait voir

Le festival du film palestinien de Londres est enfin là

by

Le festival du film palestinien de Londres est devenu l’un des principaux festivals de la capitale, et cette édition est particulièrement remarquable.

Le festival met en lumière des cinéastes reconnus et émergents dont le travail met l’accent sur  la culture, la politique et le cinéma palestiniens. Il se tient en partie au Barbican Centre, un lieu emblématique où des cinéastes et des fans du monde entier se rendent pour l’occasion. 

Le coup d’envoi sera donné avec “Ghost Hunting” : la nomination de la Palestine dans la catégorie “Langue étrangère” des Oscars 2018. Ce documentaire réalisé par Raed Andoni réunit d’anciens détenus palestiniens des prisons israéliennes pour qu’ils reconstituent leurs expériences, en jouant des interrogatoires et en racontant les situations humiliantes auxquelles ils ont été confrontés, dans le but de guérir des émotions longtemps refoulées. La projection sera suivie d’une séance de questions-réponses avec Adoni, au cours de laquelle le réalisateur évoquera l’expérience qu’il a vécue en les réunissant.

London Palestine Film Festival ghost huntingLe réalisateur danois-palestinien Mahdi Fleifel, dont le film “A Drowning Man” (2018) a été nommé pour le BAFTA du meilleur court métrage, projettera cinq de ses courts métrages (qui ont été tournés entre 2014 et 2017). 

Il y aura aussi le réalisteur  palestinien de cinéma expérimental Kamal Aljafari, qui présentera au Barbican son film visuellement captivant “Recollection”.

L’artiste visuelle palestinienne Larissa Sansour, plus connue pour son approche science-fictionnelle de la politique palestinienne, se rend également à Londres pour le festival. Ses courts-métrages “A Space Exodus” et “Nation Estate” seront projetés, et la soirée se terminera par la projection de “In the Future They Ate from the Finest Porcelain”, qui a fait les unes des journaux en 2017 après une projection au Barbican, lorsque le chef d’une organisation juive au Royaume-Uni a accusé le centre d’art d’antisémitisme pour avoir projeté le film. 

London Palestine Film Festival 2La célèbre réalisatrice Mai Masri sera bien évidemment de la partie. Son dernier film, “3000 Nights”, sera projeté au Curzon Soho Cinema. Le film raconte l’histoire d’une jeune femme palestinienne qui se retrouve emprisonnée à tort alors qu’elle est enceinte, et qui finit par donner naissance à son fils dans une prison israélienne. 

London Palestine Film Festival 3000 Nights

La projection du film “Us, Children of the Camp” clôturera le festival au Brunei Theatre, et permettra d’explorer en profondeur la vie des réfugiés palestiniens. 

Si vous ne pouvez pas assister au festival du film, recherchez chacun de ces films et louez-les en ligne. Ce sont tous des démonstrations exemplaires du cinéma palestinien dans toute sa splendeur. 

Festival du film palestinien de Londres, 16-28 novembre, Londres

Partagez cet article