Des portraits sincères de la vie quotidienne au Maroc

Muhcine Ennou documente un pays à la rencontre de la modernité

bySarah Ben Romdane

« Je détestais être photographié sur des photos de famille », explique le photographe marocain Muhcine Ennou, 27 ans, « alors, pour y échapper, j’ai décidé de prendre des photos. » Mais Ennou ne savait pas qu’il avait du talent jusqu’à ce que son oncle développe les photos qu’il avait prises lors d’une réunion de famille à Tétouan et se rende compte qu’elles étaient vraiment belles. « Cette journée s’est avérée être un tournant dans ma vie », révèle-t-il.

 

Depuis lors, Ennou a choisi la photographie comme médium de choix, capturant des histoires de la ville et des communautés marginalisées, créant ainsi un récit personnel. À travers ses clichés quotidiens (et avec une authenticité que l’on voit rarement) il crée un portrait passionnant de la vie quotidienne au Maroc. Le résultat est Melting Pot, un regard intime sur la vie des locaux et les nombreuses facettes de la société marocaine.

 

 

 

 

La spontanéité est au cœur de la pratique d’Ennou et plus précisément de cette série: «Un jour, j’étais en train de regarder les photos et j’ai vu la représentation d’un conflit d’identité et de culture. J’ai donc fait une sélection parmi de nombreuses images pour clarifier ces motifs et cela s’est traduit par un projet documentaire », explique-t-il.

 

Melting Pot offre un regard intime et puissant sur les rouages d’un pays en transition constante. « Mes photos sont des voyages entre le passé, le présent et la douleur grandissante que traverse le Maroc d’aujourd’hui et de toutes les incertitudes liées à la modernité », explique-t-il en discutant de l’essence de ses images. Que ce soit une femme ou un homme, jeune ou vieux, Ennou traduit les luttes qui définissent le visage changeant du Maroc.

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article