Deux femmes musulmanes viennent de marquer l’histoire des États-Unis

À la rencontre de Rashida Tlaib et de Ilhan Omar

byAmina Kaabi

Au cours des derniers jours, le monde a assisté à la tenue des élections de mi-mandat aux États-Unis. Au fil des résultats, deux femmes se sont fait connaître pour avoir marqué l’histoire en devenant les deux premières femmes musulmanes à être élues au congrès américain.

 

Rashida Tlaib (Michigan), enfant de deux immigrants palestiniens, a obtenu un siège au Congrès pour le 13ème district de cet État. Tlaib occupe un poste vacant à la suite de la démission de l’ancien représentant John Conyers, qui a démissionné suite à des allégations de harcèlement sexuel au début de l’année.

 

La victoire d’Ilhan Omar marque une série de « premières fois » historiques. La membre du Congrès américano-somalienne n’est pas seulement la première femme noire à occuper ce poste et la première réfugiée, elle est aussi la première à porter le hijab.

 

En hommage à son exploit historique commun avec Tlaib, Omar a tweeté

 

 

Les deux femmes sont membres du parti démocrate et ont critiqué la nomination du président Trump. Peu de temps après sa victoire, Tlaib s’est rapidement adressée à Twitter pour exprimer son intention de «demander des comptes à Trump et aux républicains».

 

Partagez cet article