Voici Comment le Red Sea Film Festival Compte Soutenir la Prochaine Generation de Realisateurs Arabes

Presentation de la promotion de 2022

by

Après une première édition réussie du festival qui a eu lieu en décembre dernier, le Red Sea Film Festival travaille déjà sur ce qui va arriver. Cette semaine, les organisateurs ont révélé quels projets ont été sélectionnés pour son Red Sea Lodge : un programme parrainé par l’Arabie saoudite conçu pour encadrer et soutenir les talents régionaux émergents établis en collaboration avec le Torino Film Lab.


12 cinéastes ont été méticuleusement choisis parmi un large éventail de participants pour prendre part à cette initiative de huit mois. Les heureux élus participeront à cinq ateliers intensifs pour affiner et développer leur capacité brute à tourner, réaliser et produire des courts et des longs métrages. La masterclass finale devrait être organisée lors de la deuxième édition du festival prévue en cette fin d’année à Djeddah.

« Le Red Sea Lodge prend maintenant de l’ampleur et s’avère être une initiative de soutien vitale pour les talents arabes à atteindre de nouveaux sommets dans leur carrière cinématographique et, en fin de compte, à amplifier l’impact du cinéma saoudien et arabe dans le monde », a déclaré Shivani Pandya Malhotra, directeur général du RSIF, dans un communiqué.

Pour les débuts du Festival en décembre 2021, « The Zarqa Girl » de Zaid Abuhamdan et « The Photographer of Madina » de Dalyah Bakheet de Dalyah Bakheet ont tous deux reçu une subvention de 100 000 $ pour développer davantage leurs histoires et leur concept.

Sur les 12 projets présélectionnés, 6 sont saoudiens tandis que le reste est partagé entre l’Egypte, l’Algérie et le Liban.

La liste des participants est la suivante :

Arabie Saoudite:

Seasons of Love & War: Basé sur le roman Divers of the Desert écrit par Amal Alfaran, réalisatrice/scénariste Hana Alomair, co-scénariste/productrice Soha Samir.

A Last Argument Against Youth: Scénariste/réalisateur Mohemmed Algbreen, producteur Raghad Bajbaa.

Al Qais: Scénariste/réalisateur Lujain Hussain, scénariste/producteur Abdulrahman Hakeem.

Tahweedah: Scénariste/réalisateur Omar Al Omirat, producteur Asd Alkarimi.

Yajuj: Curse Of Iram: Réalisateur Fahmi Farahat, producteur Jomana Alquraish, écrivain Murad Amayreh.

 

Monde Arabe:


La Colonie:
Égypte – France ; Scénariste/réalisateur Mohamed Rashad, producteur Hala Lotfy.

A Quarter To Thursday In Algiers: Algérie – France ; Scénariste/Réalisatrice Sofia Djama, Aurélie Turc.

Cain And Abel : Égypte – États-Unis – France ; Réalisateur Dina Amer, Producteur Karim Amer, Scénariste Omar Mullick.

Dogmas: France – Algérie ; Scénariste/réalisateur Salah Issaad, producteur Taqiyeddine Issaad.

Brigades Bubblegum : Liban ; Réalisateur Samah El Kadi, Producteur Michelle Ayoub, Scénariste Rani Nasr.

Aisha Can’t Fly Away Anymore:: Égypte ; Scénariste/réalisateur Morad Mostafa, producteur Sawsan Yusuf

Partagez cet article