Comment vraiment aider à sauver Sheikh Jarrah

Il est temps de prendre parole

by

Si vous avez regardé les infos ces derniers jours, vous êtes certainement familiers avec Sheikh Jarrah. Cependant si vous vous demandez encore ce qui se passe dans ce quartier palestinien, en voilà un petit résumé: 

Quatre familles palestiniennes de Sheikh Jarrah sont expulsées de leurs logements et mises à la rue par la force, à la suite de quoi des israéliens s’installent illégalement dans leurs maisons. 

L’opération a été initiée après qu’un tribunal israélien ait ordonné en Février dernier l’évacuation de ces logements avant la date du 2 Mai. Malgré leurs appels, les familles El-Kurd, Al-Qasin, Skafi et Al-Ja’ouni sont désormais menacées d’éviction de leurs propres maisons.

“La cour suprême israélienne ne s’est pas encore prononcée concernant l’appel fait par les quatre familles de Sheikh Jarrah contre notre éviction forcée, ordonnée pour aujourd’hui 2 Mai. Au lieu de cela, ils ont retardé le verdict au 6 Mai”, disent les familles dans une décalaration postée par l’écrivain et poète palestinien Mohammed El-Kurd, soulignat que ce genre de pratique est monnaie courante pour calmer l’opinion publique et dissiper la résistence et les manifestations.

“Le juge a ordonné que les deux côtés trouvent un accord par lequel les familles de Sheikh Jarrah acceptent la propriété des organisations coloniales sur ces terres et leur versent un loyer”, ajoutent-ils.

Pour l’instant, les occupants israéliens persistent dans leurs efforts de voler illégalement les maisons puisqu’ils sont soutenus par la justice, malgré le fait que ces terres appartiennent aux familles palestiniennes. Ce n’est pas la première fois que ça se passe à Sheikh Jarrah. 

Le quartier qui accueillait pas moins de 28 familles de réfugiés palestiniens qui y ont emménagé en 1956 après avoir été évacué par  la force de leurs logements originaux pendant la Nakba, a déjà vu 67 Palestiniens faire face aux mêmes choses rien qu’en 2009. 

Au milieu de ce que les activistes appellent une “Nakba perpétuelle », les quatre familles ainsi que d’autres résidents de Sheikh Jarrah qui manifestaient paisiblement contre l’expulsion ont été attaqués par des forces armées israéliennes. Les arrêtant violemment, les aspergeant d’eaux traitées chimiquement et les battant. Ces événements ont causé des dizaines de blessures. 

On attire désormais l’attention de la communauté internationale sur ces évènement et sur la cause palestinienne à travers la campagne #SaveSheikhJarrah. Cependant, des posts appartenant à cette campagne ont été confrontés à la censure des réseaux sociaux; Facebook, Instagram et Twitter cacheraient des hashtags, supprimeraient des posts et bloqueraient les comptes de certains activistes. 

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont exprimé leurs frustrations envers le traitement que les médias occidentaux ont fait des évènements, souvent manquant de contextualisation et qualifiant à tort les expulsions forcées d’évictions. En somme, les médias occidentaux diluent la gravité de la situation. 

Ne donnez pas d’argent aux fonds qui disent aider Sheikh Jarrah

Les familles n’acceptent aucune donation et ne se sont affiliées à aucun fond. “Nous sommes convaincus que la bataille pour Sheikh Jarrah doit rester politique. Il n’est pas encore l’heure des soutiens humanitaires.” a tweeté Mohammed el-Kurd. 

Rejoignez le mouvement “Boycott, Divestment, Sanctions”

BDS est une manière de protester, de boycotter et de travailler à la fin du soutien international envers l’épuration ethnique de la Palestine. Trouvez leur appel à action ici

Signez ces pétitions:

Stop Israel’s forced displacement of Palestinians from East Jerusalem

Facebook, we need to talk.

Demand an end to Israel’s forced displacement of Palestinians from East Jerusalem

Rejoignez les rassemblements et manifestations locales

Suivez @palestinianyouthmovement pour être au fait des ralliements de par le monde. Si votre ville n’en a pas encore organisé; contactez votre communauté et vos organisations locales pour lancer le mouvement.

Soutenir le Palestinian Children and Families Act

La législation historique a été introduite pour garantir que les deniers publics américains ne financent pas de violations des droits de l’homme perpétrées par le gouvernement israélien contre les Palestiniens. Cliquez ici pour vous assurer que votre représentant figure sur la proposition de loi.

Continuez d’en parler 

Nous devons maintenir l’élan en partageant des informations et des médias crédibles à travers les hashtags #SaveSheikhJarrah, #SheikhJarrah et #StopJerusalemExpulsions. Vous pouvez également trouver quelques tweets à partager ici.

Partagez cet article