Une artiste palestinienne dessine un portrait émouvant de George Floyd

Voici comment utiliser l’art pour faire preuve de solidarité

by

Au cours des sept derniers jours, des millions de personnes à travers le monde se sont rassemblés pour soutenir le mouvement Black Lives Matter, et pour obtenir l’inculpation des tueurs de George Floyd aux États-Unis.

Le portrait très coloré de George Floyd dessiné par l’artiste palestinienne Shirien Damra a fait le tour du monde, et ce n’est pas la première fois que ses œuvres soutiennent ce mouvement. Damra, qui travaille en tant que créatrice en freelance, a longtemps utilisé ses illustrations pour montrer sa solidarité avec d’innombrables injustices sociales. Lorsque la vidéo sur la mort d’Ahmaud Arbery a commencé à circuler en ligne, les gens ont été attirés par ses portraits, qui nous détachent de la violence et des images traumatisantes souvent associés au nom des victimes après leur décès.

View this post on Instagram

Today, Ahmaud Arbery would have turned 26 years old. A life ripped away too soon. I was asked by @georgia_naacp to create this piece as a gift to his family for his birthday. What an honor it was to depict Ahmaud warmly embraced with his loved ones. His mom, dad, brother and sister. Today, people all over the world are walking, jogging, marching, and running as a dedication to Ahmaud while practicing social distancing. Those who aren’t mobile are finding other creative ways to celebrate his life today. In unity, we honor his memory. Happy birthday, Ahmaud. Rest in Power. I pray his family finds peace and healing. Sending solidarity and love to the countless black families who have experienced the pain of losing loved ones to anti-black violence. #IRunWithMaud #MaskedUpforMaud #JusticeforAhmaud

A post shared by shirien (@shirien.creates) on

« J’avais peur que les gens ne voient que la vidéo, et se souviennent que son âme lui a été enlevée » a dit Damra à ELLE.com dans une interview récente, où elle explique que l’utilisation de couleurs pastel et de motifs floraux était aussi un moyen de s’assurer qu’aucun stéréotype nuisible n’a été imposé aux victimes. 

 « L’art m’aide à surmonter les événements, et je voulais que les personnes confrontées à des situations similaires, puissent s’y identifier, dans l’espoir de les aider aussi à surmonter tout cela. Je veux utiliser mon art pour réimaginer ce que l’on veut changer dans notre monde, » a-t-elle ajouté.

En tant qu’immigrée palestinienne musulmane issue d’une famille de réfugiés, Damna est depuis longtemps solidaire des communautés minoritaires, y compris la sienne. Qu’elle utilise ses illustrations pour soutenir le mouvement Black Lives Matter, le Soudan ou encore la Journée des peuples autochtones, ses portraits aident souvent à amplifier la cause et sont partagés par des milliers d’influenceurs, mannequins et musiciens. Depuis son portait d’Arbery, elle a été contactée par l’association nationale pour la promotion des gens de couleur (NAACP) afin de créer une pièce spécialement destinée à sa famille. 

Partagez cet article