Sue Y Nabi vous révèle comment mieux soigner votre peau

Une rencontre avec l’icône algérienne des cosmétiques Sue Y Nabi

byMille Team

À l’ère des blogueuses de beauté, des vlogeuses, des maquilleuses Instagram et des divas du DIY, une voix comme celle de Sue Y Nabi est rarement entendue, bien qu’elle devrait l’être. En tant que femme à la tête de L’Oréal, Nabi a utilisé son diplôme d’ingénieur et sa compréhension innée du marketing pour diversifier l’entreprise et faire grimper ses profits à plus de 2,3 milliards d’euros.

 

Croissance à deux chiffres mise à part, c’est la manière dont Nabi a repensé l’identité de la marque qui l’a élevée à des niveaux sans précédent. Les soins pour hommes ? C’est elle qui les a lancés. Le remplacement des modèles européens types aux cheveux blonds en faveur de brunes, et d’ambassadrices nord-africaines ou centrafricaines ? C’est encore elle. Confier des campagnes promotionnelles à Pénélope Cruz et à Jane Fonda ? C’est toujours elle.

 

Mais que fait-on après avoir atteint de tels sommets dans sa carrière ? Nabi a décidé de s’arrêter. Elle sentait instinctivement que c’était le bon moment pour se diversifier et créer quelque chose de différent, quelque chose qui n’était pas rattaché à un énorme conglomérat, quelque chose qui s’inspirait de sa propre vie et de son propre parcours. C’est ainsi qu’est née Orveda, la première gamme de soins pour le corps, mixte, végétalienne et ultra-luxueuse.

 

Co-fondée par Nabi et son ami Nicola Vu, Orveda marie la sagesse des médecines traditionnelles anciennes à la science moderne pour mélanger des bactéries, des enzymes et des levures, de manière à travailler avec, et non pas contre, la peau et sa microflore naturelle. Pensez par exemple aux enzymes marins et au thé noir bio-fermenté Kombucha pour améliorer la luminosité, le tonus et la texture de la peau. Et aux formules guérisseuses concentrées hautement actives pour réactiver le brillant de la peau, à un point tel qu’elle rivalise avec les produits de maquillage dédiés à cet effet.

 

 

MILLE a rencontré ce pilier de l’industrie cosmétique et elle nous a révélé cinq conseils pour améliorer notre teint.

 

Toujours superposer vos produits, en commençant par les textures les plus aqueuses jusqu’aux plus grasses. Les huiles devraient toujours venir à la fin, comme une couche de finition.

 

Ne pas vous nettoyer le visage à l’eau chaude car elle détruit les bonnes bactéries qui y vivent. L’eau tiède sera parfaite.

 

Toujours appliquer des textures qui nécessitent un auto-massage et idéalement, avec un matériel approprié. Tous les produits Orveda sont fournis avec les outils qui favorisent l’auto-massage, ce qui augmente la capacité de la peau à se détoxifier et en renforce la fermeté.

 

Boire beaucoup d’eau ou de thé car l’hydratation de la peau vient de l’intérieur. Les crèmes et les sérums aident seulement à prévenir la perte d’humidité. Soutenez la barrière de la peau en utilisant des prébiotiques qui restaurent les lipides et les bactéries de votre peau.

 

Ne pas utiliser de décapants comme des sulfates ou des savons dans vos cleansers. Les nettoyants Orveda sont sans sulfate ni savon et sont faits d’huiles botaniques plutôt que d’huiles minérales qui empêchent la peau de respirer correctement.

 

orveda.com

Partagez cet article