Tara Zadeh, ou comment créer une marque culte en un an!

La créatrice iranienne derrière le désormais culte sac Azar

bySarah Ben Romdane

En moins d’un an, les sacs sculpturaux de la designer iranienne Tara Zadeh sont devenus cultes.

 

“Tout s’est passé si vite…”, s’exclame-t-elle. En 2016, alors directrice artistique du Gentleman’s Journal de Londres, Zadeh démissionne plutôt audacieusement de son “job de rêve”, et en quelques mois, lance sa marque éponyme sur Moda Operandi, le détaillant de luxe en ligne, grâce à son amie qui travaille sur le site. Selon elle, c’est cela qui a vraiment été le point de départ de son succès.

 

Très rapidement, la pochette Azar, désormais emblématique, a été adoptée par presque toutes les filles dans le vent sur Instagram, comme Soraya Bakhtiar et le mannequin Camille Charrière, pour n’en citer que quelques unes.

 

 

Quand elle parle de ses influences, la designer cite à la fois ses origines culturelles et son éducation – elle a étudié le graphisme chez Parson à New-York. Un voyage en Iran avec sa mère et son mari aurait achevé le processus qui l’a menée au design définitif de son sac. Mais Tara ne croit pas avoir fixé une fois pour toutes de soi-disant inspirations : “Je suis une créative, dit-elle, chaque jour, je me sens inspirée par tout ce qui déclenche ma curiosité et ma sensibilité”.

 

Pourtant, même si ses sources d’inspiration sont multiples et variées, Zadeh n’a qu’une seule obsession : les sacs…

 

 

Elle qui a toujours déniché de petits sacs dans les marchés ou dans les souks, il lui semblait tout naturel de les créer enfin pour elle-même.

 

Son sac rond a été initialement conçu comme un sac de fête :“Je crois avoir été la première à concevoir un sac-bracelet. J’aime danser, et vous me trouverez toujours avec un verre dans une main et mon téléphone dans l’autre. Ce sac me semble donc le compromis parfait “, explique-t-elle.

 

Bien qu’elle n’ait à ce jour réalisé qu’une seule collection, Zadeh est enthousiaste et confiante pour la suite : d’ici la fin de l’année, ses sacs seront disponibles chez 20 détaillants internationaux et actuellement elle travaille sur une collaboration confidentielle avec un créateur libanais.

 

tarazadeh.com

Partagez cet article