Parcourir Tokyo comme un Tokyoïte

Psst ! Y a qu’à faire comme Sofia Coppola, et puis, on goûtera aux meilleurs sushis du monde !

byIona Goulder

Tokyo, cette ville au rythme effréné, aux bruits exacerbés, qui vit à la lumière des néons, Tokyo est unique en son genre… C’est un de ces endroits où vous pouvez vous retrouver dans un bar à nouilles recommandé par le Guide Michelin tout en n’y dépensant que 7 $, puis vous baigner dans un luxueux spa à ciel ouvert, tout ça le même jour. Les gens qui y viennent ne veulent plus jamais en repartir. Et si vous la visitez de la bonne façon, vous ferez comme eux.

 

Où loger ?

 

Courtesy of @aman_tokyo

 

Aman

L’Aman Tokyo, à Ginza, occupe les six derniers étages de la Tour Otemachi, près des Jardins impériaux. Avec son haut plafond voûté, ses vues sur le mont Fuji et l’un des spas les plus chics de la ville, cet hôtel est un must.

 

Vous l’aimerez si : vous vous sentez d’humeur à contempler les couchers de soleil sur le Mont Fuji.

 

On aime : la cérémonie du thé à la japonaise dans le salon de lecture.

 

aman.grandluxuryhotels.com

 

 

Park Hyatt

Park Hyatt, c’est cet hôtel magnifiquement mis en scène dans Lost in Translation, de Sofia Coppola, un de ces endroits emblématiques de Tokyo, situé à Shinjuku, à une minute à pied des bars et des lieux les plus branchés de la ville. A essayer durant votre séjour : la célèbre piscine de l’hôtel…

 

Vous l’aimerez si : vous rêvez de suivre les traces de Scarlett Johansson dans Lost in Translation.

 

On aime : le spa du Park Hyatt, avec sa source chaude (“onsen” pour les locaux) habillée de marbre vert, un des bains les plus emblématiques de Tokyo

 

tokyo.park.hyatt.com

 

Où manger ?

 

Sushi Jiro

Si vous avez vu le documentaire sur Jiro Ono, alors vous saurez pourquoi on en fait toute une histoire. C’est l’un des restaurants où l’on a le plus de mal à obtenir une table, mais quand on y parvient enfin, ça en vaut vraiment la peine : vous y mangerez les meilleurs sushis de toute votre vie.

 

Vous l’aimerez si : vous êtes venu à Tokyo spécialement pour déguster d’incroyables sushis.

 

On aime : son côté family business, toute la famille y travaille et en est restée propriétaire.

 

sushi-jiro.jp/dining-at-jiro/

 

Tsuta Ramen

Il n’y a qu’à Tokyo qu’un petit bar à nouilles a son étoile au guide Michelin. Pour 7 $ (plus ou moins 6 €), vous pouvez y manger les meilleurs ramen de la ville. Mais bon, il ne faut quand même pas avoir trop faim : les gens y font la queue des heures durant pour déguster un bol.

 

Vous l’aimerez si : vous avez envie de goûter au meilleur de la cuisine japonaise populaire.

 

On aime : regarder les chefs préparer nos nouilles juste en face de nous.

 

tsuta.com

 

Les musées

 

Courtesy of @liam___b

 

Nezu Museum

Ce musée, lové dans un superbe jardin bouddhiste, est le trésor caché du quartier d’Ayoama, un hâvre de paix comme on en rêve pour échapper au rythme échevelé de la vie à Tokyo.

 

Vous l’aimerez si : vous aspirez à une pause, loin de la folie d’Omotesando et de Harajuku tout proches.

 

On aime : la collection de calligraphies japonaises anciennes.

 

nezu-muse.or.jp

 

Kiyomasa Ido

Meiji Jingu, un puits sacré, est l’un des joyaux les mieux dissimulés de Tokyo. Si l’on en croit une vieille légende, une visite au puits vous apportera richesse et prospérité, c’est pourquoi, tant que vous êtes en ville, mieux vaut y aller, on ne sait jamais…

 

Vous l’aimerez si : vous croyez au folklore japonais.

 

On aime : les sentiers forestiers et les anciens sanctuaires, disséminés dans les jardins tout autour.

 

 

Yayoi Kusama Museum

Sur la carte artistique de Tokyo, le musée Yayoi Kusama est l’un des derniers ajouts de choix. Il s’agit d’un nouvel espace, conçu par l’artiste elle-même. Entre expositions, conférences et autres événements, elle espère y partager son message d’amour et de pacifisme en y conviant des personnes de tous les horizons.

 

Vous l’aimerez si : vous appréciez les couleurs démentes de Kusama.

 

On aime : nous immerger dans la plus vaste collection au monde des oeuvres de l’artiste.

 

yayoikusamamuseum.jp

 

Où sortir ?

 

Courtesy of @verystylephoto

 

JBS

Le JBS bar, l’antre bien connu de Shibuya, est un rêve éveillé pour tout collectionneur de disques. On peut à coup sûr y passer toute une soirée à écouter de vieux disques et à siroter des cocktails à base de whisky. C’est l’endroit idéal pour rencontrer du monde, des touristes ou des locaux.

 

Vous l’aimerez si : vous êtes fan de vinyls, il y en a plus de 11.000 à l’intérieur du bar.

 

On aime : la superbe simplicité et l’ambiance qui y règne. C’est vraiment Tokyo, dans ce que la ville a de plus authentique.

 

Courtesy of @parkhyatttokyo

 

New York Bar

Après Sofia Coppola et la célèbre scène entre Bill Murray et Scarlett Johansson, prendre un verre au New York Bar du Park Hyatt s’impose. Le jazz en live et les paysages de Tokyo-by-night ajoutent encore à la perfection du cadre.

 

Vous l’aimerez si : vous appréciez le live jazz et les films de Sofia Coppola

 

On aime : la vue. Tokyo la nuit, au son des musiciens de jazz… Quoi de plus parfait au monde ?

 

tokyo.park.hyatt.com

 

Où faire son shopping ?

 

Amore Vintage

Chasser l’occase à Tokyo, c’est une expérience unique, au point que parfois, les étiquettes de prix vous arracheront des larmes de gratitude. En route donc pour Amore Vintage à Shibuya pour y trouver quelques perles rares.

 

Vous l’aimerez si : vous aimez les vestes qui en jettent et les t-shirts vintage introuvables ailleurs.

 

On aime : l’équipe des vendeurs, toujours à portée de main pour vous aider à dénicher la perle ultra-rare dont vous rêviez.

 

amorevintagejapan.com

 

 

Tsutaya Bookstore

La boutique Daikanyama, de la chaîne de librairies japonaise Tsutaya est de loin la meilleure. C’est la bonne adresse où feuilleter des centaines de livres, découvrir des objets de collection ou des magazines collectors du monde entier.

 

Vous l’aimerez si : vous êtes accro aux magazines.

 

On aime : le bar à jazz et à whiskey du premier étage, où les stars J-Pop viennent y traîner en sachant qu’ils n’y seront pas dérangés.

 

real.tsite.jp

 

 

Dover Street Market

Ginza était un peu à la traîne comme capitale mondiale de la mode haut de gamme, jusqu’à ce que Rei Kawakubo s’amène avec son magasin de sept étages, le Dover Street Market : l’endroit, agencé avec art, est vite devenu le centre de la mode huppée à Tokyo, on y trouve tout ce qu’on pourrait avoir envie d’acheter.

 

Vous l’aimerez si : vous êtes fan de Rei Kawakubo. Son premier Dover Street Market à Londres vaut vraiment la visite.

 

On aime : les installations artistiques du rez-de-chaussée, qui changent au gré des saisons.

 

ginza.doverstreetmarket.com

Partagez cet article