Voici les artistes arabes à voir à la Biennale de Venise 2019

D’Egypte en Irak, ils faut les garder à l’oeil

by

La preview de la biennale de Venise a ouvert hier pour sa 58ème édition. Curatée par Ralph Rugoff et intitulée May You Live in Interesting Times, l’exposition centrale devrait ouvrir ses portes au public le 11 Mai, et cette année, ne ratez pas les nombreux artistes arabes qui y seront présents.

L’artiste Libanais Lawrence Abu Hamdan, basé à Beyrouth et nominé au prix Turner exposera sa très acclamée performance vidéo de 20 minutes, Walled Unwalled, avec la photographe palestinienne Rula Halawani et l’artiste vidéographe Franco-Algérien, Neil Beloufa.

Quant au 90 pavillons disséminés dans la ville, on y retrouve 79 artistes du monde entier. L’Arabie Saoudite fera son grand retour à cet évènement d’envergure, 8 ans plus tard aux côtés de l’Egypte, l’Irak, la Syrie et les Emirats Arabes Unis. Voilà les artistes arabes qu’il faut garder dans son radar.

Islam Abdullah, Ahmed Chiha, and Ahmed Abdel Karim

Curaté par l’artiste Égyptien de renom et le collectionneur Ahmed Chiha, le pavillon Égyptien donne à voir une exposition intitulée Khnum Across Times Witness, ou son travail sera exposé aux côté d’artistes émergents basés au Caire, Ahmed Abdul Karim et Islam Abdullah.

Lieu: The Giardini.

Serwan Baran

Pour la première foi, le pavillon irakien sera représenté par un unique artiste, Serwan Baran. Curaté par Tamara Chalabi et Paolo Colombo. L’artiste Kurdo-Irakien présentera son oeuvre autour des concepts de masculinité et du paysage politique Irakien dans une exposition intitulée Fatherland.

Lieu: Ca’De Luca, Corte del Duca Sforza, San Marco

Zahrah Al Ghamdi

Au bout de 8 ans d’absence, l’Arabie Saoudite a fait son grand retour à Venise avec Zahrah Al Ghamdi. Curaté par Eimaan Al-Jabreen, l’artiste, connue pour ses installations, presentera un travail fortmeent inspiré par son enfance en Arabie Saoudite, intitulé After an Illusion.

Lieu: Arsenale

Nujoom Alghanem                                                                                                                                                

Quant aux Emirats, le poète et cinéaste Nujoom Al Ghanem présentera une installation video intitulée Passage. Curaté par Sam Bardaouil and Till Fellrath, l’artiste combine sa pratique visuelle avec de la poésie arabe.

 

Partagez cet article