Qui sont les VSCO girls ?

Et seriez-vous une de ces filles ?

by

Sa tenue est toujours composée d’un t-shirt oversize, de Vans, d’un chouchou, et d’un sac à dos Fjällräven Kånken de chez Urban Outfitters, Elle a aussi une affinité pour les Hydro Flasks (points bonus si elle est couverte d’autocollants). Et sur ses highlight Instagram, on retrouve une routine beauté que personne n’a demandée, qu’elle termine en aspergeant son visage avec le spray à l’eau de rose de Mario Badescu. Mes amis, voici une VSCO girl. 

Vous avez sûrement déjà rencontré une VSCO girl, ou bien vous les avez vu sur Instagram ou TikTok, où les mèmes sur ces filles sont très populaires. 

La célèbre application de retouche de photos (qui se prononce « visco », et non « V-S-C-O »), est la signature ultime de la Génération Z. Certains pourraient même l’appeler un style de vie. Un autre élément clé pour être une VSCO girl est d’être vaguement écolo, d’où la Hydro Flask.

 

“On est là à essayer de sauver les tortues » dit la youtubeuse Little Lia alors qu’elle s’apprête à acheter une paire de Birkenstocks et un Hydro Flask dans une vidéo intitulée « Transforming into the Ultimate VSCO Girl” (Ma transformation en une VSCO girl) , qui a été visionnée plus d’un million de fois seulement trois jours après sa publication.

 

« sksksksksks I oop » répète une autre fille sur une vidéo TikTok devenue virale. « And I oop » est une référence à la vidéo virale de la drag queen Jasmine Masters, et « skskskskkss » est le “OMG” de la  Gen-Z. 

La fille parodie les VSCO girls, comme beaucoup d’autres depuis l’essor de la tendance. Avant de devenir une source d’inspiration pour d’innombrables mèmes, les VSCO girls n’étaient que l’itération de 2019 de l’esthétique « BCBG » des années 2000 avec les cols levés, et parfois même doublés (oui, ça se faisait). 

En quelques mots, les VSCO girls dans la vraie vie sont un filtre VSCO personnifié. En particulier le filtre aux tons chauds, popularisé par les filles BCBG qui aimaient partager des photos où elles posent avec la nature comme arrière-plan, et des photos de groupe dans des tentes improvisées, et décorées de lumières de ficelle bien-sûr.

Elles portaient toujours leurs Vans et leurs chouchous, et buvaient de l’eau dans leurs Hydro Flasks. Mais comme pour la plupart des tendances, les trolls ont pris le dessus et le mème de la VSCO girl est né. Hélas, la VSCO girl est à la fois un mème, une personne et un mode de vie.

Partagez cet article