L’agence de mannequins qui bouscule les critères de beauté arabes et africains

Rencontrez les nouveaux visages qui prennent la mode d’assaut

byAmina Kaabi

UNN peut sembler être un acronyme, mais c’est en fait un ancien mot nubien pour «renaissance». Et à partir d’octobre dernier, il est également devenu le nom de la première agence de mannequins égyptienne.

 

Après une carrière internationale de mannequin qui a duré sept ans en travaillant pours des publications renommées telles que Vogue Italia, Iman El Deeb a pris un risque en retournant dans son pays d’origine. Huit mois plus tard, la jeune femme de 25 ans a lancé UNN Model Management, où elle représente maintenant plus de 20 nouveaux visages.

 

Mais le chemin de la représentation n’est pas venu sans obstacles. «Quand j’ai commencé à être mannequin, j’ai eu beaucoup de mal à accepter les mentalités culturelles et les normes de l’industrie», explique El Deeb, qui tout au long de sa carrière s’est trouvée abasourdie d’avoir été le premier modèle égyptien avec lequel de nombreuses marques ont travaillé. «Je n’en suis pas fière», explique-t-elle. «Cela m’a motivé à redonner à mon pays natale en enseignant à la pléthore de modèles potentiels tout ce que j’avais appris au cours des sept dernières années en travaillant dans différentes régions du monde».

 

Dans le but de bouleverser les standards de beauté de la région, la diversité est essentielle au processus de découverte de talents. «Ce que nous recherchons, c’est plus de caractère, de charisme et de potentiel, sous sa forme la plus pure», déclare Yousra El Deeb, fondatrice d’UNN, avant d’ajouter: «Je voulais créer une plate-forme pour que les modèles africains et arabes soient représentés de manière pertinente à l’échelle mondiale.” Et l’objectif initial d’El Deeb de mettre en valeur les talents locaux de l’Égypte est en train de devenir réalité: «La perception de la beauté en Égypte est à la fois stigmatisée et normalisée, nous visons donc à passer de la moyenne à l’exceptionnelle».

 

Voici six nouveaux visages à surveiller, en provenance de UNN.

 

Iman: 25 ans

 

Helena: 16 ans

 

Maya: 13 ans

 

Mariam: 19 ans

 

Asma: 17 ans

 

Habiba K: 23 ans

Partagez cet article