Tariq Al Hajri capture parfaitement l’enfance et la masculinité à Oman

Le photographe de 23 ans en mode nostalgie

bySarah Ben Romdane

Pour le photographe omanais de 23 ans, Tariq Al Hajri, la photographie consiste à capturer une réalité personnelle et subjective. « Si tout le monde se tient devant la tour Eiffel pour prendre des photos, chaque photo sera quand même différente », explique-t-il avant d’ajouter, « une photo est un point de vue ». Actuellement basé en Louisiane, Al Hajri a choisi le support de la photographie argentique pour s’exprimer. À travers cette série de portraits intimes, Al Hajri se remémore ses souvenirs d’enfance dans son pays.

 

 

Pendant l’été à Oman, Al Hajri a décidé d’observer les routines quotidiennes de ses jeunes cousins ​​à Sur, une ville côtière d’Oman. «Ils vont à la plage tous les jours. La première chose qu’ils font est de creuser des trous pour trouver des vers. Ensuite, ils jouent à un jeu qui ressemble au baseball derrière la mosquée locale. Après le déjeuner, ils nagent puis traînent autour des bateaux et pêchent à l’aide des vers trouvés le matin. Plus tard, ils vendent les poissons à un restaurant indien et achètent des collations avec l’argent. Ils finissent leur journée à la plage en mangeant leurs friandises et en attendant le coucher du soleil », explique Al Hajri en examinant ses photos.

 

 

 

Mais malgré la mise en lumière de moments de bonheur de l’enfance, l’inspiration derrière ce projet est malheureusement sombre. «J’ai perdu un cousin dans un tragique accident de vélo en 2012, un été où nous avions tous passé du temps ensemble», dit-il de cette série. Un rappel brutal que sa principale motivation était de se remémorer ses souvenirs estivaux grandissant à Oman.

 

Le passé est ce qui inspire Al Hajri; et en regardant rétrospectivement sa vie à travers ses photographies, Al Hajri a pu revivre certains des meilleurs moments de sa vie. «J’ai pris ces photos au coucher du soleil parce que c’était mon moment préféré de la journée», dit-il.

 

 

Partagez cet article