Les artistes qui se cachent derrière les illustrations sur la Palestine

L’art du militantisme

by

Aujourd’hui, il est indéniable que les réseaux sociaux ont le pouvoir d’engendrer de véritables mouvements à l’échelle mondiale. L’année dernière, le mouvement Black Lives Matter, et le hashtag qui a suivi, a déclenché des manifestations partout dans le monde, une pression à tenir les gens responsables et un sens de la justice (bien que modérés, puisqu’on attends toujours la fin du racisme systémique États-Unis et au-delà).

Si vous avez passé du temps sur internet ces dernières semaines, vous avez certainement vu naître un mouvement comparable pour la Palestine. Des gens du monde entier utilisent leurs plateformes pour pointer du doigt les événements récents dans le pays, de l’expulsion forcée de Palestiniens à Sheikh Jarrah aux attaques dévastatrices contre Gaza.

Malgré les tentatives des géants des réseaux sociaux de masquer les contenus liés à la Palestine, les utilisateurs continuent de partager et de repartager des publications, en s’assurant que l’élan ne s’arrête pas. Aux côtés des images en direct des événements et des guides explicatifs, un certain nombre d’illustrations et de graphiques ont fait sensation sur les réseaux sociaux, en tant que forme d’activisme et de solidarité. Vous en avez sûrement vu passer sur votre feed.

Pour mettre à l’honneur les artistes qui les font, nous avons rassemblé nos favoris.

Nourie Flayhan

 

Voir cette publication sur Instagram

 
Une publication partagée par nourie (@nouriflayhan)

Azra Aydoğan

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Azra Aydoğan (@azraydogaan)

Shirien Creates

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par shirien (@shirien.creates)

Warsheh

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par warsheh (@warsheh)

Rama Duwaji

Haneen Nazzal

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Haneen Nazzal (@hneenzzal)

Mona Chalabi

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mona Chalabi (@monachalabi)

Partagez cet article