Cinq façons d’aider à mettre fin au système Kafala

Soyez du bon côté du changement

by

Si nous voulons collectivement mettre fin au racisme au Moyen-Orient, (oui, le racisme anti-Noirs est aussi un problème arabe), nous devons commencer par mettre fin au système Kafala.

Sous ce système de parrainage oppressif, le statut juridique des travailleurs immigrés domestiques est placé entre les mains de leurs employeurs. Ils ne peuvent pas quitter leurs employeurs sans perdre leur statut d’immigration, et très souvent, leurs passeports sont confisqués. Même l’ancien ministre du travail du Liban Camille Abousleiman a comparé ce système à de ‘l’esclavage moderne’ dans une interview accordée à The Independent en 2019. Pour mettre les choses en perspective : en moyenne, deux travailleurs meurent chaque semaine.

Il est maintenant temps d’agir. Voici cinq manières de lutter contre le système Kafala.

S’engager au niveau local
Rejoignez des associations locales qui organisent des manifestations, et travaillent sur le terrain pour aider les travailleurs domestiques. @thisislebanon en est une à suivre.

Faire des dons à des associations anti-Kafala
Les ressources sont essentielles pour soutenir les activistes et les membres d’associations qui tentent de faire une différence. Vous ne savez pas à qui faire un don ? Egna Legna est une association populaire, non-religieuse, orientée vers la communauté et féministe, qui aide les travailleurs éthiopiens au Liban, et décourage les femmes éthiopiennes de s’installer au Liban.

Signer des pétitions
Oui, signer des pétitions peut faire une différence. Si vous cherchez une façon efficace de demander justice pour les travailleurs, signez les pétitions ici et ici

Agir dans son entourage
Dénoncez le racisme autour de vous. Ayez des discussions désagréables, faites face à vos amis et votre famille. Le changement commence dans les systèmes qui vous entourent.

Continuer d’en parler
L’antiracisme est peut-être un sujet d’actualité, mais le véritable travail doit se poursuivre bien après la fin de ce cycle. Engagez-vous à soutenir la lutte contre le Kafala chaque jour à l’avenir.

Partagez cet article